Gagner en productivité

A ressources constantes, la capacité de production d’une organisation peut varier du simple au quintuple, voire plus encore. C’est sur un travail d’observation, de design de l’organisation et d’accompagnement des hommes que repose le savoir-faire d’EPSA Operations & Procurement. A la clé, des gains potentiellement considérables.

Dans la plupart des organisations, des gains de productivité sont possibles. Ils reposent sur une amélioration de l’organisation existante. Ce principe se vérifie dans tout type d’entreprise, quel qu’en soit le secteur d’activité (industrie, services…) et le type de département (personnels administratifs, production, chantiers, bureaux d’études, services de recherche, équipes de maintenance et/ou de livraison…), pourvu qu’elle mobilise des effectifs humains significatifs (de quelques centaines à plusieurs milliers de personnes).

Auditer les organisations et les optimiser afin de générer des gains de productivité sans jamais surcharger les équipes, les mettre sous pression ou nuire à la qualité de service, c’est tout le savoir-faire d’EPSA Operations & Procurement en matière d’optimisation de la productivité.

Pourquoi les dirigeants font-ils appel à EPSA Operations and Procurement ?

« Dès lors qu’elles sont en recherche active d’accroissement de leur rentabilité », explique Régis Marique, directeur de la branche « Efficience Organisationnelle » d’EPSA Operations & Procurement.

Concrètement, il peut s’agir de groupes en forte croissance qui veulent consolider leur position de leader sur leur marché, d’entreprises en développement dont l’équipe dirigeante a conscience de l’existence de possibles gains de productivité ou de sociétés dont la rentabilité s’est, pour une raison ou pour une autre, dégradée.

La méthode EPSA

Éviter la résistance au changement

Pour accroître la productivité des équipes, EPSA Operations & Procurement s’appuie sur une double expertise en matière d’organisation des équipes et d’accompagnement des personnes : il s’agit de vaincre ou – mieux – d’éviter les résistances au changement.

Pour ce faire, EPSA Operations & Procurement développe une méthodologie éprouvée de plusieurs séquences. Tout commence par une pré-étude sous forme d’audit, qui permet de valider l’existence de gisements de productivité et peut, dans de très rares cas de figure, aboutir à une réponse négative des experts d’Epsa.

« Cette éventualité est quand même exceptionnelle, observe Régis Marique. Le plus souvent, nous identifions d’importantes sources de gains en raison de facteurs multiples comme un défaut de communication ou de formation, une répartition inéquitable des ressources… »

Autant de dysfonctionnements qu’EPSA Operations & Procurement va pointer au travers d’un diagnostic, suivi d’une proposition de méthodologie. Puis, vient la phase de déploiement du projet. Celle-ci commence par un travail de design d’organisation (réalisé, en deux à quatre mois, main dans la main avec le client) et se poursuit par la mise en œuvre du plan (en 6 à 8 semaines), laquelle ne peut se passer d’un travail d’accompagnement du changement de façon à pérenniser la nouvelle organisation.

« Ainsi, l’entreprise s’autonomise et poursuivra ses gains de productivité bien au-delà de notre intervention », précise Régis Marique.

Un engagement d’ efficacité

Mais où EPSA Operations & Procurement va-t-il chercher de tels gains de productivité ?

« La plupart du temps, il s’agit de mieux utiliser les forces existantes », répond Régis Marique. Dans de rares cas, la solution passe par une réduction des effectifs (en interne ou chez des prestataires) ou associe les deux leviers.

Des gains de productivité qui sont extrêmement significatifs : en moyenne, pour 1 € investi, l’entreprise enregistre un gain de 4,5 € par an. Dès la première année, ce gain peut être deux ou trois fois plus élevé dans certaines organisations. D’ailleurs, EPSA Operations & Procurement s’engage sur des résultats tangibles.

Sa rémunération, forfaitaire, est assortie d’un engagement de résultat : 50% des honoraires d’EPSA ne sont facturés que si les résultats promis sont effectivement atteints.

Nous rejoindre

Les postes à pourvoir